X

Pokemon Gaole, le jeu arcade qui cartonne chez les enfants

ADMINISTRATION QTE User avatar Bonjour, Layton (Layton) Statistiques Articles Unes Catégories Rédacteurs Retour au site Se déconnecter User avatar Layton Edition d'un reportage photo Retour Sauvegarder Titre Pokemon Gaole, le jeu arcade qui cartonne chez les enfants Vignette Image de couvertureChoisissez un fichier Catégories Non sélectionné Nombre total : 25 Filtrer Jeux vidéoCombatTirAventureActionSurvival HorrorRéflexionSimulationStratégieSportCourseArticlesCinémaSériesHigh TechBizarreriesPodcastsReportagesLiveInfiltrationBDMangaJeuxPhotoVidéo sélectionné Nombre total : 1 Filtrer Jeux de rôle Description / Résumé Pokemon Gaole : Une recette qui accroche les plus jeunes. Où comment faire du neuf avec du neuf ... Déposez vos photos ici Sélectionnez les fichiers Ajoutez des fichiers à la file d'attente de téléchargement et appuyez sur le bouton 'Démarrer l'envoi' Liste Miniatures Déposez les fichiers ici. Ajouter des fichiers Démarrer l'envoi Sélect. fichiers 0% 0 kb Contenu de l'article / Commentaire Source StylesFormat

Lorsque mon jeune apprenti, Luke, est venu me parler d'un jeu Pokemon arcade assez récent qui l'avait accroché depuis plus de deux jours, j'ai de suite enfilé mon chapeau et suit allé voir quel (énième) titre pouvait lui faire tourner la tête. C'est alors que je suis passé au game center le plus proche, en banlieue de Kyôto, et que j'ai posé les mains sur la bête.

Alors qu'est-ce que Pokemon Gaole et qu'est ce qui lui apporte autant de succès au Japon ? 

 

Pokemon Gaole sert avant tout à collectionner des cartouches représentant un Pokemon capturé, pouvant être ensuite utilisé autant de fois que le joueur le souhaite.

 

Le système de jeu est simple. Vous lancez le jeu pour 100 yen, ensuite vous choisissez un mode de difficulté qui est en fait un événement (qui change donc tous les mois) vous permettant d'affronter une palette de bestioles bien précise. Une fois le mode de jeu confirmé, vous devez insérez deux cartouches représentant deux Pokemon dans la machine, et ces deux Pokemon vont apparaître à l'écran. S'en suit un combat à 2 contre 2 (contre l'IA).

 

Le mode de combat réside sur un système JRPG assez classique, avec une barre désignant l'ordre d'attaque de chaque Pokemon. Plus la vitesse de votre compagnon est élevée, et plus il se déplacera vite dans la barre. Une fois que vous pouvez attaquer, une roulette apparaît à l'écran permettant de faire plus ou moins de dégâts, et inversement lorsque vous êtes attaqué une roulette apparaît pour pouvoir vous défendre plus efficacement et réduire les dommages. Une fois l'un des deux Pokemon adverses battus, il vous restera un mini laps de temps pour peut être porter une dernière estocade au dernier survivant afin de tenter de l'achever. Une fois le temps écoulé, une énième roulette s'affiche à l'écran pour cette fois ci choisir le type de Pokeball (super ball, hyper ball ect) à lancer. Vous l'aurez compris, plus la pokeball est puissante; plus la vie des deux Pokemon adverses était faible (voir KO), et plus vous aurez de chance d'attraper les deux bêtes d'un coup.

 

Si par chance vous attrapez au moins un Pokemon, vous aurez un choix fatidique: payer 100 yen de plus pour recevoir une cartouche physique correspondante vous permettant de pouvoir l'utiliser à l'avenir, ou bien affronter à nouveau deux Pokemon au hasard. Si derrière ce deuxième combat vous ne choisissez toujours pas de prendre une carte, vous obtiendrez au hasard un Pokemon parmi trois possibilités, sans avoir cette fois-ci un choix. Et si vous ne sortez pas 100 yen pour avoir une carte (car vous l'avez déjà ou que le Pokemon ne vous intéresse pas), dans ce cas il faudra repayer pour jouer.

 

Une système économique qui tape sur le mental, comme les cartes pokemon il y a 20 ans.

 

Si le jeu est en somme sympathique, avec une possibilité de collectionner des cartes et donc des Pokemon ce qui rend le tout très attractif, il est difficile de mettre de côté l'effet pervers de Gaole sur les enfants. Qui n'a jamais eu, il y a presque vingt ans, un ami qui dépensait tout son argent de poche pour acheter des paquets de cartes Pokemon pour avoir LE Pokemon brillant qui lui plaisait le plus ? Ici c'est un peu la même chose. Certains enfants vont en une journée dépenser l'équivalent de 10 ou 20 euros pour tenter d'avoir LA cartouche qu'il leur manque. La carotte au bout du nez ainsi que cette sensation intempestive que l'on a raté un gros Pokemon de très peu, font que les enfants ont énormément de mal à décrocher et à se dire "j'arrête", surtout si les parents ne sont pas là. Pour tout vous dire, même l'assistant de votre cher professeur Layton, Luke, a déjà gaspillé beaucoup d'argent alors qu'il n'est pas aussi influençable qu'un enfant.

Bref, pour résumer, Pokemon Gaole, c'est :

Jour 1 : "Oh c'est génial regarde ma cartouche Pikachu"

Jour 2 : "La vache j'ai déjà 5 cartouches dont une que je kiffe !"

Jour 3 : "Hier j'ai failli avoir un légendaire !"

Jour 4 : "Encore un peu et je vais l'avoir"

Jour 5 : "Sale fils de patate de Rayquaza tu me casses les camemberts, saperlipopette !"

Jour 6 : "Professeur, je peux avoir un salaire d'avance ?" 

Un jeu très sympa un samedi aprem sous la pluie pour faire sortir ses enfants, mais à consommer avec modération.

 

 



Mis à jour le : 27/06/2017
  • N'hésitez pas à partager sur :
Fermer cette page

Contact

Type de contact

Retour

LES CHOIX DE LA REDAC